•  
  • Suivez votre commande...
  • Contactez-nous
  • Consultez votre météo locale et le sens des vents...
  • Signalez la migration des bécasses...
  • Suivez la migration prénuptiale de la Bécasse des bois...
  • Club National des Bécassiers
  • Dates d'ouverture 2015 / 2016
  •  

Septembre et octobre 2013, le retour des troupeaux transhumant au Tyrol en Autriche...

Depuis ce mois de mai 2013, plus de 40.000 vaches et 80.000 taurillons et génisses, sans oublier les 70.000 chevaux, moutons et chèvres, paissent sur les alpages tyroliens. Car c'est là, sur les prairies verdoyantes, que les animaux trouvent la meilleure alimentation. Mais au début de septembre, les vacances estivales à l'alpage des animaux touchent à leur fin. Il est dès lors temps pour 3.200 vachers et bergers de ramener le bétail dans la vallée, à la ferme. Mais de quelle manière !Au Tyrol, traditionnellement la transhumance rime avec ambiance, et porte haut les couleurs - dans tous les sens du terme - d'une très ancienne tradition paysanne qui, de nos jours, enthousiasme aussi bien les habitants du coin que les visiteurs et touristes venus d'ici et d'ailleurs.Chaque année, ce sont près de 190.000 animaux qui passent leurs étés sur 2.155 alpages. La transhumance au Tyrol, une tradition , est devenue une fête populaire. Les animaux décorés sont désalpés (almabtrieb ainsi appelé en suisse), l'armaillis (berger des alpes fribourgeoises et vaudoises) et troupeaux quittent l'alpage pour reprendre la route de la plaine, vaches en tête, cloches au col et cornes fleuries . Après le spectacle, un marché paysan, de l’animation musicale et une multitude de jeux pour des enfants attendent les visiteurs.Les animaux arrivent sur les places principales. Dans l’après-midi, il y a une présentation sur la signification des alpages d’un point de vue historique, accompagnée de délices culinaires de la région.Non seulement des vaches mais aussi des chèvres et des chevaux passent par le centre du village jusqu’à la place ou les visiteurs peuvent les observer de près. Ensuite, on fête la fin de la période d’alpage avec de la musique et de la danse.Dès le 1er septembre 2013, les communes du Tyrol ouvrent le bal en matière de transhumance. En attendant les moutons et les vaches, on passe le temps aux différents stands paysans qui vous proposent aussi bien du jus de pomme tout juste sorti du pressoir que des figurines en bois sculpté. Comme il se doit pour une kermesse, on y trouve également de savoureuses spécialités comme le cochon de lait ou la « mousse du trayeur » ; Le melchamüis, une mousse de lait fine à la poëlle, cliquez-voir sur la photo pour découvrir la recette suggérée par le Chef du Das Gallhaus****) à découvrir avant de se laisser entraîner par des rythmes endiablés.C'est un véritable concert de cloches, aux sons bien caractéristiques qui rappellent les vacances et l'enfance, les chemins caillouteux, l'herbe un peu trop haute et les petits sentiers de montagne… Pour l'occasion, le troupeau s'est paré de fleurs multicolores et défile lentement dans son habit d'apparat. Cette tradition qui date dans certains villages autrichiens de plus de 400 ans est fêtée aujourd'hui de la même façon que jadis : une journée très attendue par tous, où les habitants du village, en costume traditionnel, viennent accueillir les troupeaux et retrouver pour une journée encore un peu des saveurs de l'été, accompagnés par un concert sur la place de l'église. Joie et bonne humeur, avec en général un grand marché où vous trouverez tous les produits naturels de la région et bien sûr tout un assortiment de fromages de montagne, c'est ce que vous pourrez y découvrir ! Dates des rendez-vous de la transhumance 2013« Le premier samedi d’octobre, ce qui correspond à la fête du Saint Rosaire, est traditionnellement le jour de la grande désalpe », nous explique Ernst Pfister, paysan et aubergiste. Son alpage se situe au fond du Zillertal, à Ginzling, à 1 200 mètres d’altitude. Pendant toute une semaine, le paysan, le vacher et leurs familles travaillent activement à la réussite de la désalpe, histoire que les lourdes cloches brillent de tous leurs feux et que les précieux colliers brodés main qui les portent soient bien mis en valeur. Tout le monde s’affaire pour que la fête soit belle.Il en faut des petites mains pour parer la tête des vaches, leurs cloches et leurs magnifiques coiffes pouvant tout de même peser jusqu‘à 20 kilos. On peut y admirer des images religieuses, une croix ou des maximes, très joliment ornées de roses des Alpes, de branches de pin des montagnes ou de chardon argenté. La décoration est autant une affaire de tradition que de créativité, de sorte que l’on peut souvent voir des bandes de papier coloré agrémenter les fleurs de la coiffe.De mi-septembre à octobre, plus de 50 désalpes sont célébrées à travers le Tyrol. Il arrive souvent que le chemin du retour dans la vallée soit long et escarpé, ce qui nécessite beaucoup de petites mains, comme nous le précise également Pfister : « Nous avons besoin de dix assistants. Et ce sont des pros qui nous permettent de ramener les vaches à la maison. » Et il faut aussi de la force pour remettre sur le droit chemin les vaches souvent turbulentes. « Nous retenons les vaches, elles doivent marcher lentement pour parcourir les 20 kilomètres qui les ramènent au village sans accroc. » Et oui, le chemin est long. Heureusement, les paysans, vachers et assistants trouvent dans les villages de quoi se restaurer – du pain, un petit verre de Schnaps et c’est reparti !De retour des alpages après l’étéA la fin de l’été, le cœur des Alpes est le théâtre de plus de 40 transhumances. Nous vous en présentons ici quelques unes :    - 8 septembre 2013, un gigantesque nuage de laine blanche submergera la petite commune de Tarrenz, près d’Imst. Un millier de moutons et d’agneaux quitteront leur prairie verdoyante pour rejoindre la ferme d’Hinterberg-Alm.    - 14 septembre 2013, la traditionnelle fête de la transhumance de Finkenberg a lieu tous les ans à la mi-septembre depuis 1985. Depuis leur alpage estival, des centaines de « moutons des montagnes tyroliens» et quelques chevaux de race Haflinger, tyroliens eux-aussi, se lanceront le  sur le chemin les ramenant à la vallée. Ce spectacle est impressionnant et vous pourrez, en outre, vous régaler avec les délicieuses spécialités de la vallée de Zillertal proposées au marché paysan.    - 21 septembre 2013, la fête traditionnelle de Reith im Alpachtal mettra en scène la transhumance des animaux d’alpage, magnifiquement ornés de leur coiffe, qui traversent la commune pour rejoindre leur étable.    - 21 septembre 2013, 700 bêtes provenant de différents alpages traverseront Tannheim lors de leur retour dans la vallée. Ne manquez pas  non plus les animations sous le chapiteau!    - 21 septembre 2013, pour accompagner la transhumance annuelle, Westendorf organise une fête d’alpage où vous pourrez vous régaler de délicieuses spécialités de la région ainsi que de celles de la vallée de Brixental.    - 21 septembre 2013 à Kössen, le retour des vaches à leur étable sera salué comme il se doit. Cette ancienne tradition paysanne célébrée chaque année n’a rien perdu de sa vitalité.    - 21 septembre 2013, une grande transhumance accompagnée d’une fête d’alpage aura lieu dans le centre d’Auffach in der Wildschönau. Le spectacle sera accompagné d’un marché paysan et artisanal où vous goûterez le fromage du refuge de Schönangeralm, les fameux Brodkrapfen (sorte de chaussons fourrés au fromage) et de multiples autres spécialités.    - 28 septembre 2013, aura lieu à Hopfgarten la traditionnelle fête de la transhumance lors de laquelle les vachers, après un été dans les alpages, rentrent à l’étable entourés de leur bétail et joyeusement accompagnés de musique régionale, de spécialités traditionnelles tyroliennes et de savoureux verres de schnaps.    - 28 septembre 2013, tout le village de Zell am Ziller sera métamorphosé  par  la fête de la transhumance. C’est avec joie que vous verrez arriver les vaches, venues des alpages pour rejoindre leur étable quittée quelques mois plus tôt,  joliment parées de rubans, coiffes, panaches feuillus tressés  à la main et différents symboles sacrés.    - 28 septembre 2013, à Leutasch au passage des vaches et des chevaux joliment parés pour fêter leur retour au bercail, dans leurs éta...
Rédigé le  8 sep. 2013 17:45 dans Eleveurs de brebis, chèvres, vaches et juments...  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
Pour comprendre comment
est sécurisé votre paiement,
vous pouvez cliquer sur cette image.



103 langues
pour être à votre écoute...
 


Pour consulter l'avis de nos clients,
vous pouvez cliquer sur cette image.

Avis des clients de son-nay.com par Shopping Satisfaction