•  
  • Suivez votre commande...
  • Contactez-nous
  • Consultez votre météo locale et le sens des vents...
  • Signalez la migration des bécasses...
  • Suivez la migration prénuptiale de la Bécasse des bois...
  • Club National des Bécassiers
  • Dates d'ouverture 2015 / 2016
  •  

Brebis en marche vers les estives, elles portent nos bombées choisies par leur berger...

 L'élevage ovin de nos montagnes...La France peut affirmer avec fierté avoir l'une des productions ovines les plus diversifiées en termes de régions et de types de production, avec plus de 30 races répertoriées.Les moutons sont élevés partout en France, soit en grands troupeaux de plusieurs centaines de brebis, soit en complément d'autres productions. Cette présence des ovins est très souvent justifiée par la nécessité d'utiliser les parcelles et les ressources fourragères les plus pauvres ou seulement valorisables en prairies. Ainsi 80% de la production ovine est réalisée dans des zones sèches, défavorisées ou encore de montagne et de haute montagne. Le cheptel ovin de nos montagnes est orienté autour de deux productions : - la production de lait qui concerne 1 300 000 brebis, est principalement située dans trois bassins de production : la Rayon de Roquefort (Aveyron, Lozère, Tarn), les Pyrénées-Atlantiques et la Corse. - la production de viande qui concerne 5 000 000 brebis destinées à produire uniquement des agneaux de boucherie. Elle est présente dans l'ensemble du territoire. Les races ovines qui peuplent nos massifs peuvent être classées en deux types différents :- Les races rustiques, exploitées dans les zones difficiles de moyenne et haute montagnes : Blanc du Massif central, Préalpe du Sud, Limousine, Lacaune viande...- Les races laitières, élevées pour la production de lait et de fromages : Lacaune, Manech tête noire, Manech tête rousse, Basco-Béarnaise...www.races-montagnes.com  Voir les modèles de cloches, sonnailles et grelots disponibles... Le Pastoralisme...Les zones de montagne couvrent 36% du territoire européen et représentent 18% de la population totale. La moitié des pays européen n’ont aucune zone de montagne alors qu’en France, une exploitation agricole sur cinq est située en zone de montagne.Ce sont les surfaces classées selon l’altitude (700m), la pente (plus de 20% sur 80% du territoire) et autres critères spécifiques permettent d’être considérées en zone de montagne. Après diagnostics, sont proposées au Préfet, au ministre de l’Agriculture qui prendra un arrêté interministériel après avoir reçu la validation par le Comité des Structures Agricoles et du Développement Rural (Comité STAR) de la Commission Européenne.Le pastoralisme décrit la relation interdépendante entre les éleveurs, leurs troupeaux de ruminants et leur biotope.Cette relation débute il y a environ 10 000 ans avec la domestication de certains animaux à l'instinct grégaire.Économiquement et socialement très important dans les sociétés rurales ou primitives, le pastoralisme a décliné dans le monde occidental avec l'exode rural et l'agriculture industrielle. En France, l'activité pastorale a existé au XIXe siècle dans les régions de grande culture. Aujourd'hui, elle se confine essentiellement aux zones d'accès difficile où les grandes cultures n'ont pas leur place.www.pastoralisme.frL'Europe soutien le pastoralisme en France La Transhumance...Dérive du Latin trans « à travers » et l'humus « le sol »La transhumance correspond au déplacement du bétail (vaches, moutons, chevaux) vers la haute montagne pour les mois d'été, parce que les fermes dans les basses terres sont trop petites et bénéficient. Leur période de montagne commence à la fin de mai et début juin, et se termine au début Octobre.Processus vieux comme le monde, l'histoire de la transhumance, pour beaucoup, commencerait au Moyen Age. Elle est repérée tant dans les textes que dans l'iconographie. La présence d'anciennes bergeries de montagne dans la Drôme et l'utilisation prouvée de grottes pour abriter les troupeaux plaident pour une origine reculée. Jusque dans les années 1970, la transhumance concerne principalement vaches et brebis, laitières et fromagères avec une importante activité. Dans certaines régions, jusqu'au siècle dernier, presque tous les membres d'une famille se rendaient en haute montagne avec leurs troupeaux, et vivaient dans des cabanes en pierre rudimentaires. Ce système, qui a évolué au cours du moyen-âge et duré jusqu'au 20ème siècle, mais elle s'est rompue sous la pression de l'industrialisation et le dépeuplement concomitant des campagnes.Lors de la montée en estive, au son de nos cloches, sonnailles et grelots, temps de la transhumance, de nombreux villages situés aux carrefours des vallées fêtent cet évènement agro-pastoral proche du mois de mai. Nombreuses sont les brebis portant des sonnailles en sourdine à leur cou. Elles aident les bergers et les chiens pour trouver les brebis au moment où les nuages bas réduisent la visibilité ou à l'aube lors du rassemblement du troupeau. Les sonnailles sont aussi une source de fierté et une marque d’identité pour l'éleveur. Voir les modèles de sonnailles disponibles... La fabrication du fromage en montagne (exemple Ossau-Iraty) constitue une ressource significative. Il permet de valoriser la production laitière et de consommer en hiver ce qui a été obtenu au printemps ou durant l'été, lorsque la lactation est la plus abondante. Le fromage tient donc une place importante dans l'alimentation des communautés de montagne.Moment particulier et repère important du calendrier pastoral, la transhumance est une activité traditionnelle qui s’appuie sur l’expérience et le savoir-faire des bergers. Beaucoup de coutumes et rituels festifs destinés à protéger les troupeaux des dangers du voyage ou du séjour, décorations des plus belles bêtes, cloches ou sonnailles rythmant par leur musique la marche des troupeaux, fêtes de la transhumance ou fêtes des bergers que nous trouvons traditionnellement en montagne. Voir les modèles de sonnailles disponibles...           Musées et expositions recommandés...- Musée européen d'art campanaire à L'Isle-Jourdain dans le Gers. Artisans remarqués...  Jean-Yves BEHOTEGUY  Tél. 05 59 70 14 05Atelier de sculptureLA BASTIDE CLAIRENCE (Pyrénées Atlantiques)   Producteurs recommandés...- Eric ANDERE Tél. 05 59 28 93 64Producteur de fromage 100% brebis Maison Goyheneix à BARCUS (Pyrénées Atlantiques)- Pierre et Priscilla BLONDIAUXLe Cayolar ITOLA - Route d’Iraty à Lecumberry (Pyrénées Atlantiques)situé au pied du Pic d’Irau (Iraukututuru)Pensez téléphoner au 05 59 37 08 53, ils se feront le plaisir de vous y acceuillir, partager leur savoir-faire du beau métier de berger en Pays Basque. Vous y dégusterez leurs savoureux fromages (100% brebis) et charcuteries de porc basque et de brebis.Bergers sans terres, leur projet "Les Plans d'Hotonnes" a été soutenu par LA FONCIERE - terre de liens   Folklore et festivités autour du pastoralisme et de la transhumance...Le groupe "Lou cuyala d'Aüssaü"        Le « Cuyala d’Aüssaü » a été créé à BIELLE (Pyrénées-Atlantiques) au printemps 1966. Plus de trente ans après sa création, plus de 60 membres de tous âges venant des différents villages de la vallée d’Ossau pour préserver et faire connaître les danses, les chants, les costumes traditionnels.  Quelques références au service de l'élevage ovin...- Alliance Pastorale - Eleveur ovin   - Institut de l'élevage - Ovins lait - www.patre.frVoir les modèles de sonnailles disponibles...Pour vous-même, votre association, groupement ou syndicat de producteurs, si vous souhaitez personnaliser vos cloches, sonnailles et grelots CLIQUER ICINota : Toute entité qui le souhaiterait peut être référencée gratuitement en lien comme site ami sur simple demande en cliquant sur (nous contacter). Merci de nous signaler toutes erreurs éventuelles et proposer vos suggestions.
Rédigé le  29 déc. 2014 21:27 dans Eleveurs de brebis, chèvres, vaches et juments...  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
Pour comprendre comment
est sécurisé votre paiement,
vous pouvez cliquer sur cette image.



103 langues
pour être à votre écoute...
 


Pour consulter l'avis de nos clients,
vous pouvez cliquer sur cette image.

Avis des clients de son-nay.com par Shopping Satisfaction